mai 12, 2017

Le Sai


Le Sai (釵) est un trident dont les origines sont diverses : outil de mesure, pique à fruits, outils agraires pour planter le riz, …
Il fut introduit par des militaires chinois, à l’époque où les échanges commerciaux avec la Chine étaient en plein essor à Okinawa.


Cette arme qui ressemble à la dague européenne a une lame non tranchante sert principalement à frapper avec la poignée et à bloquer les attaques notamment celles de sabre.
Le Sai permettait aux habitants d’Okinawa de se protéger des assauts des samourais en brisant la lame des katanas.
En Kobudo, la pratique de Sai se fait par paire; son étude demande un important travail des poignets en torsion.

 

Katas (カタ) :

Sai Kihon Ichi
Matayoshi No Sai Dai Ichi
Chinbaru No Sai

Les katas « Matayoshi no Sai dai ni » et « Chinbaru no Sai » s’exécutent avec trois Sai (le troisième se porte à la ceinture).

 

 

Pour illustration, vous trouverez ci-dessous le kata de base Sai Kihon Ichi :