mai 13, 2017

L’Histoire

Le Goju-Ryu (剛柔流)  est un des trois styles majeurs du Karate-Do d’Okinawa (avec le Uechi Ryu et le Shorin Ryu).
Il a été créé par Kanryo Higaonna (1853-1915).


Kanryo Higaonna

Ce fils de marchand de bois de chauffage passionné d’arts martiaux s’embarque pour la province chinoise du Fujian en 1877 pour parfaire son art.
Pendant 8 an il y pratique le Kenpo de Ryu Ryuko. En 1855 il rentre à Okinawa ou il reprend l’affaire familiale et commence à enseigner son art martial alliant la force ‘Go’ et la souplesse ‘Ju’.
Son enseignement est tellement reconnu que les pratiquants du Naha-Te foulents tous le Dojo de Higaonna pour pratiquer le puissant Kata Sanchin permettant un fort ancrage dans le sol.

Un des disciples d’Higoanna était Chojun Miyagi qui ouvrit un le Okinawa Karate Jutsu Kenkyukai Dojo pour enseigner son art. Il ajouta à l’enseignement de son maître des techniques respiratoires issues de sa pratique du Zen.


Chojun Miyagi

En 1924 il fit une démonstration à Jigoro Kano (fondateur du Judo Moderne); celui-ci fut conquis par cet art martial d’Okinawa. De cette démonstration naquit une amitié forte entre les deux maîtres.
En 1929, lors d’une démonstration d’arts martiaux en l’honneur du nouvel empereur, un des disciples de Miyagi expliqua à l’assistance que ce style d’arts Martiaux était mi dur et mi mou.
De retour à Oikanaw, il raconta à son maître cette anecdote qui baptisa son école ‘Goju-Ryu)’.

A partir de 1928, Miyagi se joignit à l’effort de Gichin Funakoshi pour développer le Karate-Do en dehors de l’archipel des Ryukyu.
En 1935, Miyagi se présenta à l’examen de maître de Bushido au japon ; c’était la première fois qu’un maître de Karate-Do se présentait à un tel examen. Il réussit cet examen et ressortit avec le plus haut grade kyōshi.

Le Goju-Ryu pouvait maintenant prendre son essor au japon et au delà des frontières.

L’école Goju prit un essor phénoménal au vingtième siècle grâce à Gogen Yamaguchi l’une des légendes du Karate-Do.
Yamaguchi dit le chat ajouta une dimension spirituelle au Goju Ryu (il était prêtre Shinto) en fondant l’école Goju-Kai.
Gogen Yamaguchi tirait son surnom du fait qu’il combattait tout le temps en Neko-Ashi-Dachi (position du chat). Il était gracieux et rapide comme un félin.


Gogen Yamaguchi